Retromobile

Photos réalisées par Rémy et Jonathan lors de l’évènement « Rétromobile 2013 ».

L’évènement s’est déroulé le Samedi 9 Février.

     Février signifie Rétromobile, LE salon qui, comme chaque année, rassemble tous les passionnés de voitures anciennes d’exception à la Porte de Versailles. Nous nous y rendons le Samedi 9 Février 2013, et il va sans dire que ce fut un très bon cru.

     Tout d’abord, nous attaquons par les stands qui se trouvent près de l’entrée. On y croise une 512 BB LM, une Matra 670, une GT40 et la 956 des frères Alméras. Au détour d’une autre allée, une Jaguar F1 et une Ferrari 312PB.

     Nous arrivons ensuite vers les stands de constructeurs, et on attaque avec Mercedes. Cette année, ils nous offrent un rolling chassis de 300 SL, ainsi que 2 voitures datant du début du XXème siècle : la « Blitzen Benz »de 1909, voiture la plus rapide de son époque, et une autre de Grand Prix de 1908. Chez Citroën, la magnifique C5 Airscape trône fièrement à côté d’une belle DS. Chez Renault, la RS01 de Jean-Pierre Jabouille est présente, ainsi que d’autres voitures comme l’Alpine A220. Chez Porsche du lourd avec une Baby 935, une 911 Safari, et surtout le concept T7 qui préfigure la 911 que nous connaissons tous.

     Passons maintenant au trio infernal Fiskens/Hall & Hall/Lukas Hüni AG. Que du lourd sur ces stands. Commençons par Fiskens, où une 911 Carrera RS 2.7 verte côtoie une Bizzarini et une Maserati 250F. Le clou du spectacle sur ce stand étant la magnifique 250 Testarossa Pontoon Fender, une pièce d’orfèvrerie. Chez Hall & Hall, Une Jaguar Type D pose devant la XJR-12 vainqueur du Mans 1990. Une Lotus 49B est également exposée, avec une Porsche 956 de Jacky Ickx. Enfin, chez Luka Hüni, 1 alignement de 3 Alfa Roméo fait face à un autre alignement de Bugatti, que des anciennes gloires du sport automobile, de vraies merveilles. Chez Pozzi, on peut voir une Dino 246 GT, une Daytona sortant de restauration et une F50.

     De belles choses aussi chez les petits exposants, pas mal de Bugatti, une sublime Ferrari 512S longue queue, énormément de Mercedes 300 SL, l’unique Alfa Roméo carrossée par Colani, parmi tant d’autres !

     Encore une belle édition, décidément le niveau de cet évènement ne cesse de grimper, pour notre plus grand plaisir !

Rémy et Jonathan.

Partie 2